2 réponses à « 1948 »

    1. Ecoute, j’en suis à un bon tiers et j’adore le style de Neil Gaiman qui cherche toujours les sensations même subtiles dans son écriture, j’aime beaucoup 🙂 rendez-vous à la fin du livre pour un avis peut-être plus développé 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *